Mon assurance ne paie pas l’entièreté des réparations, est-ce normal ?

Pour savoir quelles sont les conditions d’indemnisation de votre assureur, regardez votre contrat. Plusieurs limitations de l’indemnisation sont possibles.

 

  • La franchise

Certaines polices d’assurances prévoient qu’en cas de sinistre, une partie du montant dû est pris en charge par l’assuré. Ce montant est appelé franchise. L’assureur ne paiera que les frais supérieurs à ce montant.  Par exemple, si vous avez une franchise de 500 EUR et que la valeur de la cuisine qui a brûlé était de 10.000 EUR, votre assureur vous versera 9.500 EUR.

 

  • L’indemnisation proportionnelle au montant assuré

Cette règle de proportionnalité est inscrite dans la loi. L’assurance vous indemnise selon cette règle en cas de sous-assurance. Cela veut dire que la valeur à laquelle vous avez assuré votre bien est inférieure à sa valeur réelle.

Si vous avez assuré votre immeuble pour 200.000 EUR, alors que sa valeur de reconstruction est de 300.000EUR de biens, vous serez indemnisé dans cette proportionnalité, soit 2/3. Donc si vous avez 60.000 EUR de travaux, l’assureur vous donnera 40.000 EUR. 

Il est donc important d’estimer convenablement la valeur des biens assurés.

 

  • La vétusté de certains objets

En principe, les polices d’assurance prévoient une indemnisation à concurrence de la valeur de l’objet neuf. Mais pour certains objets qui perdent très vite leur valeur, par exemple, les gsm, la télévision, l’ordinateur, les appareils électriques, etc. L’assureur va tenir compte de leur valeur résiduelle. Il ne vous paie donc qu’une partie de la valeur d’achat.

Par exemple, vous avez acheté un lave-vaisselle il y a 2 an à 500 EUR, celui-ci disparait dans l’incendie, l’assureur calcule la valeur qu’il a au moment de l'incendie et vous indemnise à concurrence de 400 EUR.

 

Dans un premier temps, il faut toujours lire les conditions générales de votre contrat d’assurance.

Tout dépend de ce que vous avez conclu avec votre assureur.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.

Accueil