La violence conjugale n’est pas toujours facilement identifiable. Il faut cependant la distinguer clairement des simples disputes de couple entre partenaires égaux.

La violence conjugale naît lorsque les rapports sont déséquilibrés au sein du couple, et qu’un des partenaires souhaite dominer, contrôler l’autre. La relation est inégalitaire, la peur s’installe. Les violences conjugales sont souvent un ensemble de faits qui paraissent parfois anodins (paroles dénigrantes, insultes, interdictions, menaces verbales, etc.), ou qui sont parfois plus graves (coups, gifles, etc.). Et bien souvent, l’auteur des violences tente de justifier ses actes par des problèmes extérieurs ou par le comportement soi-disant provocateur de la victime.

Il faut toutefois préciser que même si les violences psychologiques sont punies par la loi, dans les faits, il est souvent constaté que par manque de preuves, les auteurs sont rarement poursuivis.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire