Généralement, lorsque vous demandez une aide au CPAS, l'assistant social fait une visite à domicile dans les jours qui suivent.

Cette visite a pour but de :

  • vérifier que vous vivez bien là où vous déclarez résider (nom sur la sonnette et la boîte aux lettres, présence effective sur les lieux, etc.);
  • constater dans quelles conditions vous vivez (seul ou avec d'autres personnes, comment votre logement est-il aménagé, quels sont vos besoins, etc.).

La visite à domicile doit se faire dans le respect de votre vie privée.
L'assistant social doit maintenir un juste équilibre entre ce qui est strictement nécessaire à l'instruction de la demande et le respect de votre vie privée.

La visite à domicile peut se faire soit à l'improviste, soit après un avis de passage.
Dans la plupart des cas, les visites à domicile ont lieu à l'improviste et à divers moments de la journée, ce qui est problématique pour beaucoup de personnes qui n'osent plus sortir tant que l'assistant social n'est pas passé.

Si vous êtes absent lorsque l'assistant social passe, ce n'est pas grave. Généralement l'assistant social laisse un petit mot pour signaler son passage.

Mais si l'assistant sociale passe plusieurs fois sans vous trouver chez vous, à différents moments de la journée, et s'il ne peut constater aucune trace de vous sur place (nom sur la boîte aux lettres et la sonnette), il peut conclure que vous ne résidez pas effectivement à cet endroit.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter :

Le contenu ci-dessus est réservé aux abonnés de Droits Quotidiens.

Pour le visualiser :

Pas encore abonné ?

Renseignez-vous sur les abonnements disponibles.

Découvrir les services

Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) Pour en savoir plus sur les Creative commons cliquez sur l’image

Ce contenu pourrait également vous plaire