J’hésite à faire un testament ou une donation. Que choisir ?

Tout dépend de ce que vous voulez faire.

 

Si aujourd’hui, vous voulez faire plaisir à un ami ou gâter vos petits-enfants, vous pouvez leur faire une donation.

 

Si par contre, vous souhaitez qu’à votre décès, un petit enfant ou une filleule reçoive un objet ou une somme d’argent, vous pouvez rédiger un testament. Vous restez propriétaire de l’objet ou de l’argent jusqu’à la fin de votre vie. Il ne sera donné qu’après votre décès.

 

Une donation a un effet immédiat, tandis qu’un testament ne s’exécute qu’après votre décès.

 

Soyez prudent, une fois la donation faite, vous ne pouvez en principe plus récupérer ce que vous avez donné. Le contenu de votre testament, par contre, peut être modifié autant de fois que vous le souhaitez.

 

A ce sujet, voyez les fiches « j’ai fait un testament, puis-je le modifier ? » et « j’ai fait une donation, puis-je changer d’avis ? »

 

D’un point de vue fiscal, choisir d’effectuer des donations ou de rédiger un testament a des conséquences bien différentes.

 

Vous pouvez également consulter le tableau récapitulatif dans les documents-type liés à cette fiche.

 

N’hésitez pas à demander conseil à un notaire, la première consultation est gratuite.


 

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.