Je ne suis pas d'accord avec mon décompte de charges que faire ?

Le décompte de charges est vérifié par la SLSP et par le Comité Consultatif des locataires et des propriétaires (CCLP). Les erreurs sont donc plutôt rares.

 

Le locataire doit payer ses charges réelles (individuelles et collectives). La SLSP doit pouvoir lui montrer les factures et autres documents sur lesquels elle se base pour lui réclamer les charges. Elles sont comptées au prix coûtant et doivent être justifiables, par exemple, via des factures, etc. qui sont disponibles au siège de la société.

 

En cas de doute sur le montant de vos charges, adressez-vous à votre SLSP et demandez-lui les preuves de vos charges.

 

Si les montants vous semblent incorrects, envoyez-lui une mise en demeure pour qu'elle rectifie le montant. En l'absence de réponse, adressez-vous au juge de paix et demandez une conciliation ou un jugement. Des modèles de requête sont disponibles au greffe de la justice de paix.

 

 

En général, la SLSP veille à adapter chaque année le montant des provisions réclamé au locataire et lui évite ainsi de mauvaises surprises en fin d'année. Pour anticiper les problèmes, certaines sociétés proposent même des provisions de charges plusieurs fois par an.

Retour à l'arborescence

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.