Comment obtenir un permis de location ?

Avant d'aller plus loin

Avant toute chose, vérifiez si le permis de location est nécessaire. Pour cela, voyez la fiche "Pour quels logements le permis de location est-il nécessaire?"

Qui doit demander le permis de location ?

Le permis doit être demandé par la personne (physique ou morale) qui met le logement en location, c'est-à-dire, celle qui signe le contrat de bail (le propriétaire, le gérant, l'agence immobilière, etc.).

 

Pour obtenir un permis de location, il faut :

1/ Se procurer les documents à complèter.

Les documents à complèter sont disponibles à l'administration communale ou sur le site de la Région wallonne.

Il faut remplir :

  • une déclaration de mise en location (à complèter par le propriétaire);
  • un rapport d’enquête (à complèter par le propriétaire et l'enquêteur agréé);
  • une attestation de conformité (remis par l'enquêteur agrée si le logement est conforme).

 

2/ Contacter un enquêteur agréé

Le propriétaire contacte l'enquêteur agréé de son choix (liste disponible ici) et fixe une date pour la visite du logement.


Après visite du logement, l’enquêteur complète et remet le rapport d’enquête au propriétaire et en conserve un exemplaire.

Si le logement répond entièrement aux critères obligatoires, l'enquêteur remet l’attestation de conformité au propriétaire.

Par contre, si le logement ne répond pas à ces critères, le propriétaire reçoit uniquement le rapport complété par la liste des travaux à faire. Dans ce cas, c’est l’enquêteur qui remet le rapport à la commune.

 

3/ Déposer le dossier complet à la commune

Le propriétaire transmet les 3 documents mentionnés au 1/ à l'administration commune. Ces documents doivent être complétés et être déposés en original.

C’est le collège des bourgmestre et échevins qui examenine les demandes, et qui octroie un permis ou le refuse.



S’il est délivré, le permis de location est valable pour une période de cinq ans.

 

Retour à l'arborescence

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.