Comment faire un don d’organes ou laisser mon corps à la science ?

  1.  Don d’organes

Vous êtes d'office donneur d’organes si vous êtes en bonne santé et que ne vous y êtes pas opposé.

Pour exprimer votre éventuel refus d'être donner d'organes, vous pouvez faire une déclaration à la commune. 

Avant tout prélèvement d’organe, chaque hôpital vérifie dans le registre national si vous vous y êtes opposé ou non.

Votre famille proche peut également s’opposer au don d’organes. Pour empêcher cela, vous pouvez effectuer une déclaration de consentement à la commune.

Si vous avez effectué une déclaration de consentement, votre famille ne peut plus s’opposer au don de vos organes.

A titre informatif, vous trouverez un modèle de déclaration de consentement/refus dans les documents types joints à cette fiche.

 

2. Don du corps à la science

Si vous choisissez de faire don de votre corps à la science, vous devez en exprimer clairement la volonté.

Vous devez prendre contact avec la faculté de médecine de l’université à laquelle vous souhaitez donner votre corps. Elle vous remettra un formulaire à remplir. Au besoin, une société de pompes funèbres peut vous aider dans ces démarches.

A titre informatif, vous trouverez un exemplaire du formulaire de don du corps à la science dans les documents-types joints à cette fiche.

 

Pour plus d’informations sur le don d’organes ou sur le don de votre corps à la science, visitez le site de Beldonor.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.