Comment éviter l'expulsion ?

Pour éviter l’expulsion :

 

Avant que votre propriétaire n’entame une procédure

 

  •  Si votre bail arrive à échéance :

Si votre propriétaire vous a envoyé son préavis mais que vous n’avez trouvé aucune solution de relogement, vous pouvez demander une prorogation de bail pour circonstances exceptionnelles. (Pour plus d'infos, cliquez ici).

 

  •  Si vous êtes en retard de paiement :

Si votre propriétaire vous menace d’expulsion, essayez de trouver une solution amiable avec lui. Proposez- lui par exemple un échelonnement de paiement, un paiement partiel, etc. et surtout respectez votre nouvel accord.

 

Devant le juge de paix

 

Avant de prendre une décision, le juge de paix écoute chacune des parties. Lors de cet entretien, il vous sera possible de proposer une autre solution que l'expulsion. Par exemple, si votre propriétaire demande l'expulsion parce que vous n'avez pas payé vos loyers, vous pouvez proproser un plan d'apurement pour rembourser les loyers impayés et une gestion budgétaire par le CPAS (cela peut rassurer le propriétaire puisqu'il a la garantie que le loyer sera payé).

Si le juge de paix trouve votre solution satisfaisante il peut postposer l’expulsion tant que vous respectez votre nouvel engagement.

 

Après la signification du jugement d'expulsion par l’huissier

 

Si vous recevez une lettre d’huissier vous informant de l’expulsion et que vous n’étiez pas au courant de la procédure intentée par votre propriétaire, vous devez quitter les lieux pour la date prévue.

Vous n’êtes plus autorisé à occuper les lieux et même si vous payez, vous devez partir.

Toutefois, il est toujours possible de négocier un accord amiable avec votre propriétaire, mais en pratique, il est très rare que le propriétaire accepte.

 
Retour à l'arborescence

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.