Certains occupants ont contracté des maladies liées à l'insalubrité. Que faire ?

Lorsque un locataire souffre de problèmes de santé qui pourraient être liés à l’état du logement, il lui est d’abord recommandé de se rendre chez son médecin traitant. Si celui-ci pense que la dégradation de l’état de santé est liée à la qualité du logement, il peut demander l’intervention du Service d’Analyse des Milieux intérieurs (SAMI) en transmettant un certificat médical.

Les principales missions du SAMI sont :

  • analyser les milieux intérieurs à la demande d’un médecin traitant;
  • déterminer l’agent polluant responsable du problème de santé et sa source;
  • rédiger un rapport de synthèse qu'il transmet au médecin généraliste.


Chaque province de la Région wallonne dispose d’un SAMI. Les services du SAMI sont gratuits.

Vous trouverez sur cette page, dans la rubrique liens utiles les liens vers les SAMI des différentes provinces.

Les enquêteurs de la Région wallonne ou des communes qui font des enquêtes de salubrité peuvent également faire des prélèvements destinés à être analysés.

Dans un cas comme dans l’autre, si le rapport constate un lien entre les problèmes de santé et la qualité du logement, il peut être utile de saisir le juge de paix pour mettre fin au bail et/ou de réclamer des indemnités.

 

Retour à l'arborescence

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

La suite de ce contenu est réservé aux affiliés de Droits Quotidiens. Pour visualiser une réponse complète, actualisée et claire, veuillez vous connecter ou demander vos accès.

Déjà affilié ?

Pas encore affilié ?

Obtenez la réponse complète en 2 clics.